The Official Blog of the

Posts Tagged ‘France’

Lettre du Président et des Officiers de l’AWC au Président de la République française

In Current Events, Europe, Human Rights, Solidarity on January 7, 2015 at 5:21 PM

LETTRE DU PRÉSIDENT ET DES OFFICIERS DE L’AWC AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

awc-un-geneva-logo

Monsieur François HOLLANDE
Président de la République française
Palais de l’Elysée
55 rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 PARIS

Le 7 janvier 2015

Monsieur le Président de la République,

L’Association of World Citizens (ci-après, l’AWC) vous exprime sa profonde tristesse et son indignation quant à l’attentat terroriste qui a touché ce matin les locaux du journal Charlie Hebdo à Paris, tuant deux fonctionnaires de la Police nationale ainsi que dix membres du personnel de Charlie Hebdo, parmi lesquels le journaliste Bernard MARIS ainsi que les dessinateurs humoristiques Cabu, Charb, Tignous et Wolinski.

Il est inadmissible que quiconque s’en prenne, pour quelque raison que ce soit, à des civils désarmés et en particulier à des journalistes qui tentent de faire leur travail.

Nous tenons à assurer le Gouvernement et le peuple français de la plus entière solidarité et de l’indéfectible soutien moral de notre association face à cet attaque terroriste.

Il ressort par ailleurs des informations dont nous disposons que les auteurs de cet attentat auraient crié des propos à connotation islamiste. Dès lors, eu égard au climat de tension extrême régnant dans votre pays en raison des déclarations et écrits hostiles à la communauté musulmane de certains écrivains et polémistes français au cours des dernières semaines, l’AWC ne peut que craindre le pire quant aux risques, réels et présents, d’amalgames et de représailles à l’’encontre des Français(e)s et ressortissant(e)s étrangers(ères) de confession musulmane, ce qui serait là encore inacceptable.

Nous appelons les autorités françaises à veiller en permanence à la protection de la population contre de tels risques, nul n’étant jamais coupable sur la seule foi de sa religion et l’idéologie politique islamiste ne pouvant quand bien même être confondue avec l’Islam qui est une importante religion mondiale.

En vous souhaitant ainsi qu’au peuple français tout le courage nécessaire face à cette épreuve tragique,

Nous vous prions de croire, Monsieur le Président de la République, en l’assurance de notre très haute considération.

Prof. René WADLOW
Président

Bernard HENRY
Officier des Relations extérieures

Cherifa MAAOUI
Officier de Liaison,
Afrique du Nord & Moyen-Orient

Noura ADDAD, Avocat
Officier juridique

Les Citoyens du Monde Refusent l’Expulsion de Jeunes Militants Égyptiens par la France

In Being a World Citizen, Current Events, Democracy, Human Rights, Middle East & North Africa, Solidarity, World Law on March 28, 2014 at 7:25 PM

-- AWC-UN Geneva Logo --

LES CITOYENS DU MONDE REFUSENT L’EXPULSION DE JEUNES MILITANTS ÉGYPTIENS PAR LA FRANCE

L’Association of World Citizens, Organisation Non-Gouvernementale dotée du Statut Consultatif aux Nations Unies et accréditée auprès du Conseil des Droits de l’Homme, appelle le Gouvernement de la République française à honorer la tradition historique et constitutionnelle de la France en renonçant à toute poursuite, pénale ou administrative, contre les jeunes Egyptiens qui ont été arrêtés le 25 janvier dernier après avoir protesté pacifiquement devant l’Ambassade d’Egypte à Paris.

Depuis 1948 et les débuts de notre mouvement, nous, Citoyens du Monde, avons toujours œuvré pour le respect des Droits de l’Homme pour toutes et tous, au-delà de toutes les frontières, qu’elles soient nationales, politiques, religieuses ou autres.

Avant les révolutions arabes, le mot « frontière » était un symbole des régimes en place en Tunisie, en Egypte et ailleurs. Assumant un rôle de gardes-frontières pour des pays occidentaux qui n’étaient pas pressés d’accueillir des migrants en provenance d’Afrique du Nord, les régimes répressifs obligeaient souvent celles et ceux qui n’avaient d’autre choix que de fuir la misère, ou la persécution, souvent les deux, à « brûler » les frontières, à devenir ce que la langue arabe appelle « harraga », une personne qui « brûle » la frontière de son pays, et avec, toute sa vie passée.

Aujourd’hui, la décision des autorités françaises de renvoyer en Egypte des jeunes gens qui, ici en France, ne cherchaient qu’à faire usage de la liberté d’expression que consacrent tant la Constitution française que les engagements internationaux de la France en matière de Droits de l’Homme est incompréhensible. Nous voulons que les frontières ne soient pas des murs pour les migrants, mais pour ce qui est du respect des Droits de l’Homme, nous refusons que les frontières nationales ne s’ouvrent, comme c’est apparemment le cas ici, que pour laisser entrer la répression.

En voyant nos différentes structures – associations, syndicats, partis politiques et autres, unir ainsi leurs forces aujourd’hui, nous sommes certains que le Gouvernement de la France finira par nous entendre et par se montrer digne des valeurs de respect des normes universelles de Droits de l’Homme qui sont celles de ce pays, ces normes universelles qui, avec l’adoption de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme au Palais de Chaillot, ont pris naissance en 1948 ici même, à Paris.

Professeur René WADLOW, Président

Bernard HENRY, Officier des Relations Extérieures du Bureau de Représentation auprès de l’ONU à Genève

http://www.worldcitizensunited.orghttp://www.awcungeneva.comawcungeneva@yahoo.fr

%d bloggers like this: